1ère Matinée post certification

Le 10 novembre 2016 les adhérents ayant obtenu le Certificat Administrateur de sociétés ont été invités à participer à la première matinée Post Certification de rencontres, d’information, d’échanges et de formation. La seconde session est prévue le 20 avril 2017

Ces rencontres ont pour objet de vous aider à actualiser vos connaissances en faisant un point sur les récentes évolutions de la gouvernance à partir d’intervention d’experts et de grands témoins, tant sur des sujets de fonds que d’actualité.

Agnès Touraine a ouvert cette matinée studieuse pour laquelle 120 ASC avaient répondu présent (Voir ci-après)

 Pascal Durand-Barthez, secrétaire général du Haut comité de gouvernement d'entreprise, a présenté les principales réformes depuis la loi Macron ainsi que les réformes en préparation. >> Voir la synthèse de sa présentation

Ensuite un échange entre Yves Dumont (auteur de l'ouvrage "Administrateur Pourquoi pas moi" et intervenant dans le programme de certification) et Lisa Barlow d'Egon Zehnder a permis de faire le point sur l'état du marché du recrutement des administrateurs et  les pistes à privilégier lors d'une recherche de mandat.

Enfin, 6 administrateurs certifiés ont accepté de livrer leur expériences de prise de mandat dans des entreprises de tailles et de secteurs différents

•Jean Cantoni, administrateur de Poclain Group (P4)

•Alain Beullier, administrateur salarié de Engie (P24)

•Pascaline de Dreuzy, administratrice de TF1 (P8)

•Ariane Mansouri, administratrice de Motul (P15)

•Jean Baptiste de Labrusse, administrateur de Prevoir (P5)

•Anne Vandendorpe, ancienne administratrice de Boulanger  (P20)

Chers certifiés, chers amis,

Merci à Sce po et a Nicolas Pejout de nous accueillir en ce lieu qui vous rappelle, j'en suis sure de bons souvenirs.

C'est un plaisir de vous voir réunis si nombreux ce matin pour cette matinée qui est dédiée aux certifiés en gouvernance. Cela montre votre motivation, votre intérêt pour la gouvernance, sujet chaque jour plus important dans ce monde en mutation. Cela reflète  également notre volonté avec Antoine Metzger d'accentuer les rencontres et les contacts avec les adhérents de l'IFA de façon plus ciblée, plus interactive.

C'est un privilège de s'adresser à une audience aussi compétente et experte sur ce sujet et ceci a été un défi pour nous tous d’organiser cette matinée.

Nous nous sommes fixés trois objectifs à atteindre pour vous et avec vous :

1- ACTUALISER tous ensemble nos connaissances dans un domaine qui évolue rapidement et où il est indispensable d'être à jour pour les experts et praticiens que vous êtes.

Pascal Durand Barthez, grand gardien du temple du haut Comité, va nous mettre à niveau sur des points clés qui modifient ou vont modifier l'exercice du mandat.

- audit : s’applique depuis juin dernier dans un grand vide juridique

- loi Sapin : jour 2

- refonte du code

 

2- Mieux COMPRENDRE et DÉBATTRE sur la problématique des mandats du point de vue de l'administrateur postulant autant que du recruteur.

Des progrès importants ont été faits dans le recrutement de l'administrateur mais beaucoup reste à faire. Certes le « Old Boy Club » semble avoir vécu mais des progrès sont nécessaires tant de la part du candidat que du recruteur.

Et vous avez ce matin deux figures incontournables :

Yves Dumont qui a publié un best-seller sur la recherche de mandats et Lisa Barlow Partner de chez Egon Zehnder, l’un des plus performants chasseur de têtes international et français.

Animé par notre remarquable Directeur délégué Antoine Metzger nous débattrons sur ce sujet essentiel pour vous.

3- TÉMOIGNER sur les deux grandes catégories d'entreprises qui ont les mêmes valeurs de gouvernance mais pas les mêmes besoins, les entreprises cotées d'une part et les ETI d'autre part.

Il convient d'ailleurs avec vous de lutter contre des assertions ou des propos contreproductifs concernant l'IFA. Pour les uns nous serions trop Grand Groupes, pour d’autres que Petites Entreprises. Cette opposition est factuellement fausse et intellectuellement inappropriée.

Fausse car la représentation de ces 2 catégories est à peu près équilibrée à l'IFA.

Inappropriée car de nouveau les valeurs de gouvernance sont les mêmes et ETI deviendra grande. L’IFA a pour mission de contribuer aux bonnes pratiques de gouvernance pour toutes les tailles d’entreprises et tous les types d’organisations.

Cliver, opposer, diviser est un sport national absurde. Il s'agit d'organisations qui poursuivent les mêmes objectifs mais comme partout avec des catégories, des segments comme on dit en marketing qui demandent des approches certes spécifiques mais les uns n’excluant pas les autres.

Le vrai défi pour nous tous est la prise de conscience par les ETI de l'importance de la gouvernance comme élément de valeur ajoutée, comme facteur de compétitivité au moment où la multiplication des lois, règlements et contrariantes leur fait penser le contraire.

Aujourd'hui plus de 80% des ETI sont en SAS, statut qui n'oblige en rien à avoir une organisation de gouvernance spécifique.

Un remarquable travail vient de se conclure sur ce sujet par un groupe de travail du Club ETI dont vous allez avoir l'avant-première aujourd'hui avant la matinale du 18 novembre. Jean Cantoni, membre du groupe de travail va vous en exposer les points clés.

Témoigner enfin sur la vraie vie, celle d'administrateurs et j'aurais le plaisir d'animer une table ronde avec 5 de vos collègues sur la réalité d'exercice de mandats.

Bien entendu la parole vous sera largement donnée à chaque fois.

Mais sans attendre je passe la parole à Pascal Durand Barthez en vous souhaitant une matinée intéressante, constructive et interactive.