Brèves de gouvernance - septembre 2015

labrador230x2015-


 

A propos

Synthèse réalisée chaque mois par

Véronique Bruneau Bayard

Directrice Labrador Conseil

Tel : 01 53 06 65 48

Rémunération en question

Suite aux recommandations du Haut Comité de Gouvernement d’Entreprise concernant la conformité avec le code Afep-Medef et les observations de l’Autorité des Marchés Financiers, le Conseil d’administration d’Alcatel-Lucent a revu à la baisse les indemnités de départ de son ancien directeur général Michel Combes. Elles seront d’un montant maximum de 7,95 millions d'euros au lieu des 14 millions initialement annoncés. Il bénéficiera de stock options pour un montant maximum de 4,85 millions d'euros, versées en plusieurs tranches et subordonnées à la réussite de la fusion avec Nokia. Le montant de la clause de non-concurrence est réduit à 3,1 millions d'euros. Par ailleurs, Michel Combes restera à la disposition de l'entreprise jusqu'à la finalisation du rachat par Nokia.

Aux Etats-Unis, la Securities and Exchange Commission (SEC) a décidé la mise en œuvre, 5 ans après l’adoption de la loi Dodd-Frank, des règles prévues concernant la publication du «pay-gap» ratio. A partir de 2017, les groupes américains cotés devront publier l'écart entre la rémunération du directeur général et la moyenne des employés.

Arrivée d’un activiste

L'investisseur activiste Carl Icahn a acquis une participation de 8,5% dans le capital du groupe Freeport-McMoRan, premier producteur de cuivre coté en bourse, et en devient le second actionnaire après le fond BlackRock (8,63%). Selon lui la société est sous évaluée en bourse et il souhaite discuter avec le management de la diminution de la production, des pratiques de rémunération des cadres et de la structure du capital.

Transformation d’une société

Les fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, ont annoncé en août la création d'une holding baptisée Alphabet qui regroupera toutes les activités actuelles du groupe. Google devient une filiale à 100% d'Alphabet et les actions Google en Bourse seront automatiquement converties en titres Alphabet. Les activités non liées au cœur de métier de Google, notamment les recherches sur la santé et les investissements, seront sous la tutelle d'Alphabet. Larry Page devient CEO d'Alphabet, et Sergey Brin en prend la présidence. Sundar Pichai promu Product Chief en octobre dernier, devient CEO de Google. Cette nouvelle structure permettra aux fondateurs de conserver le contrôle des différentes entités tout en leur permettant d'avoir chacune leur propre identité.

Désengagement de l’Etat

L'agence britannique des participations de l'Etat (UK Financial Investments), qui possède 78% du capital de la banque britannique Royal Bank of Scotland (RBS) après l'avoir renflouée pendant la crise financière, a commencé son désengagement qui doit s'étaler sur une durée de cinq ans. Elle a ainsi cédé en juillet pour 2,8 milliards d'euros d’actions représentant 5,2% du capital à des investisseurs institutionnels.

Nouvelle introduction en bourse

Biocorp, société fondée en 2004 qui conçoit et fabrique des dispositifs d'administration de médicaments à destination des laboratoires pharmaceutiques, s'est introduite sur Alternext Paris  en juillet afin notamment de pouvoir s’implanter à l'international et augmenter ses capacités de production.