L'actu IFA de la gouvernance - semaine 46 (du 13/11 au 19/11/2017)

 

1- Nominations et mouvements

 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

 

2- L'Actu de la semaine
(Exceptionnellement en accès libre cette semaine pour les non adhérents de l'IFA
 

Optimisation fiscale : du risque à l'opportunité de la transparence

L'imposition des entreprises pourrait-elle devenir un nouveau pan de la RSE et engager leur réputation ? Les acteurs de l'investissement socialement responsable réfléchissent déjà à une « fiscalité raisonnable ». Recourir à des montages dans le but de réduire le montant des impôts peut nuire aux affaires de l'entreprise. La chaîne Starbucks en a fait les frais : elle a été la cible d'une campagne de boycott en raison de ses pratiques fiscales. A contrario, les Google, Apple, Amazon et consorts continuent de bien se porter. Mais Laurent Reynes, directeur général adjoint de Burson-Martseller i & e, estime que ces groupes sont désormais « sous surveillance ». « Plus la pression médiatique sera forte, plus le seuil d'acceptabilité sera faible. Une entreprise citée, qui ne prendrait aucune mesure correctrice ou aucun engagement, courrait le risque d'une deuxième vague médiatique », analyse l'expert en réputation.
Les Echos – Le 20/11/2017

Féminisation des grandes entreprises : quels sont les bons et les mauvais élèves ?

La société foncière Gecina, le groupe de cosmétiques L'Oréal et le groupe immobilier Icade arrivent en tête d'un classement des entreprises les plus vertueuses en matière d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Pour la deuxième année consécutive, Gecina est en première place de ce palmarès annuel établi par le cabinet Ethics and Boards, publié dans l'hebdomadaire Challenge. Le groupe de services et de technologies pour les médias numériques Technicolor et le groupe énergétique Engie se placent quatrième et cinquième. Parmi les cinq plus mauvais élèves, on retrouve le groupe parapétrolier TechnipFMC, l'entreprise d'électroniques STMicroelectronics, le constructeur aéronautique Airbus, le groupe de télécommunication SFR et la société de matériaux de construction LafargeHolcim.
La tribune – Le 16/11/2017

L’investissement activiste en Europe se poursuit à un niveau record

L’édition 2017 du rapport Activist Investing in Europe, publié par Activist Insight en collaboration avec le cabinet d’avocats international Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom LLP (à télécharger dans la partie 4), montre que l’activisme est resté au même niveau qu’en 2016 au Royaume-Uni, c'est-à- dire à un chiffre historique très élevé, et a augmenté en Allemagne. En France, il va probablement rester au moins au même niveau, voire dépassera, les chiffres de l’année dernière tandis qu'il recule, sur une base annuelle, en Suisse et en Italie. Plus de 100 sociétés basées en Europe ont reçu des demandes publiques d’investisseurs activistes avant la fin du mois de septembre 2017, et même si ce chiffre est légèrement plus bas comparé à la même période de l'année dernière, il est le signe que l'activisme sur le continent continu à se développer. Les opérations de fusions et acquisitions restent un déclencheur de l'activisme en Europe : plusieurs campagnes ont démarré après l’annonce d'opérations, ce qui fut le cas par exemple chez Safran, Clariant et Stada. Cependant, d'autres types d'activisme, non liés à des opérations de fusions et acquisitions, davantage centrés sur des aspects opérationnels, se développent, tels que, par exemple, chez Rolls-Royce Holdings, Stock Spirits, Nestlé ou Danone. En terme prévisionnel, à la fin de 2017 l’activisme devrait dépasser, ou au moins égaler, les niveaux connus l’année dernière au Royaume-Uni, en France et en Allemagne.
Le monde du droit – Le 13/11/2017

Amundi lance son fonds jambon parmesan

La filiale de gestion d'actifs du Crédit agricole va proposer aux institutionnels d'investir dans un fonds de dette adossé à des stocks physiques de produits agroalimentaires. Une première. Le fonds « jambon »... Le nom donné en interne au nouveau véhicule d'investissement en dette privée d'Amundi prête à sourire. L'affaire est pourtant très sérieuse. Forte de l'implantation locale de la filiale bancaire du Crédit Agricole en Italie, Amundi a décidé de se lancer dans le financement de stocks physiques de produits agroalimentaires emblématiques, comme le « prosciutto » de Parme ou de San Daniele, ou le « Parmigiano ».
Les Echos – Le 14/11/2017

Nelson Peltz, l’activiste qui « secoue Wall Street »

Dans sa chronique, le correspondant du « Monde » à New York, Arnaud Leparmentier, explique que 40 % des entreprises de l’indice S&P 500 ont eu affaire aux activistes au premier semestre et 65 entreprises américaines cotées les ont cités comme un « risque » pour leur entreprise.
Le Monde – Le 14/11/2017

Quel est l’impact boursier des sanctions de l’AMF ?

Malgré un plafond de sanctions multiplié par 100 depuis 2008, le nombre de sanctions de l’AMF est resté stable, entre 20 et 30 par an. Si aucune corrélation n’a pu être établie entre le montant de la sanction et la chute du cours, les études montrent une baisse le jour de la publication de la sanction et pendant les 5 jours suivants. De quoi entacher la réputation de l’entreprise.
Analyse financière – Le 25/10/2017

Les entreprises françaises confrontées au défi de la cybersécurité

Le défi de la protection numérique s‘impose aux entreprises françaises, contraintes de réévaluer leur système de défense face à des menaces croissantes qui “bouleversent” les modèles économiques, jugent les professionnels de la cybersécurité. Réunis à Aix-en-Provence à l‘occasion de la 2e édition du colloque Sécurité économique et compétitivité des entreprises en Méditerranée (Secem), organisé mercredi, ils ont tenté de tirer les enseignements des spectaculaires cyberattaques du printemps. L‘approche des enjeux de cybersécurité a changé de dimension après les attaques perpétrées avec les logiciels malveillants WannaCry et NoPetya contre les systèmes informatiques du pôle de santé britannique NHS, des chemins de fer allemands, de l‘opérateur de télécoms espagnol Telefonica ou de l‘entreprise française Saint-Gobain, pour réclamer le versement d‘une rançon en échange des données dérobées. “WannaCry, c‘est 420.000 victimes dans 174 pays pour un coût global estimé à plus d‘un milliard de dollars pour les entreprises touchées”, a résumé la directrice de Cybercercle, Bénédicte Pillet.
Reuters – Le 16/11/2017

The FRC and the future of corporate reporting

The Financial Reporting Lab was set up in 2011 by the Financial Reporting Council (FRC), working with companies and investors to try new ways of reporting. Back in May, the Lab issued the ‘Digital Future’ review, covering the use of technology in financial and corporate reporting. This followed the 2015 ‘Digital Present’ report, which considered how companies might better use technology to improve reporting online. The project aims to identify what benefits the new mediums and technologies should offer, which technologies might be used, and how companies can make the most of digital tools. The Lab reviewed the three key stages to the reporting process: production, distribution and consumption.
FRC – 7/11/2017

Remuneration practices in 2017

"Executive remuneration is increasingly perceived by stakeholders as a window into how the board sets the strategy and how it motivates management. The say-on-pay votes have thus assumed greater importance. Remuneration policies and practices are required to be in line with the business strategy and not encourage risk-taking. The engagement between companies and investors is still a key driver for the development of sustainable remuneration practices and long-term value creation," has commented Fabio Bianconi, Director Morrow Sodali, on Ethical Boardroom. "A cross-border analysis reveals increasing shareholder support towards management compensation, but issues do persist." "While shareholder engagement on compensation resolutions has historically come into play during proxy campaigns only as a result of negative voting recommendations from proxy advisory firms, good disclosure and early communication with top holders should be set as a company’s strategy to demonstrate alignment with long-term shareholder interests and to mitigate future shareholder concerns."
Board Governance – 16/11/2017

 

3- L'Actu juridique

 

Accès réservé aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

 

4 - Rapport

 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

 

5 - La recherche en gouvernance

 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

Consultez toutes les "Actu IFA de la gouvernance" !