Le Forum annuel du Club recherche de l’IFA est un moment privilégié d’échange entre académiques (chercheurs, universitaires, doctorants) et acteurs de l’entreprise (administrateurs, dirigeants, professionnels du droit et de l’audit…) sur une grande thématique de gouvernance d’entreprise. 

 

Pour cette 9ème édition du Forum de la recherche en gouvernance :

14h30-14h45

Ouverture du Forum

Daniel Lebègue,
Président d’honneur de l’IFA et Président du Club recherche de l’IFA

14h45-16h00 - 1ère table ronde

Opérations structurantes de l’entreprise et rôle du Conseil

avec les interventions de :
Edith Ginglinger, Professeur de Finance à l’Université Dauphine
Neil Janin, Director Emeritus, McKinsey & Company
Victoire de Margerie, Administrateur de sociétés
Didier Martin, Associé, Bredin Prat
Table ronde animée par Sophie Schiller, Professeur de Droit à l’Université Paris-Dauphine

16h - 16h30 Pause rafraichissements

16h30-17h45 2nd table ronde

 

Opérations structurantes de l’entreprise et rôle des actionnaires

avec les interventions de :
Patricia Charlety, Professeur en économie et Finance à l’ESSEC Business School
Dominique Schmidt, Agrégé des facultés de droit – avocat
Gérard Rameix, Président de l’AMF
Jean-Florent Rérolle, Associé, KPMG
Table ronde animée par Peter Wirtz, Vice-Président en charge de la recherche à l’Université Jean-Moulin (Lyon 3)

Depuis son premier forum annuel sur la recherche en gouvernance, en 2006, l’IFA et son club recherche ont eu à coeur d’accompagner, par les analyses et les travaux présentés, le débat public autour des questions posées dans leur domaine de compétence. Aussi, en 2014, le Club recherche a proposé d’analyser les liens existants entre gouvernance et opérations structurantes des entreprises. Ce forum 2014, comme les précédents, a été organisé sous la forme de tables-rondes favorisant ces «regards croisés» entre académiques et professionnels que le club recherche de l’IFA a pris l’habitude de réunir.
La première table-ronde a été consacrée au lien entre «Opérations structurantes de l’entreprise et rôle du Conseil».
Organe essentiel de la société, le conseil doit intervenir lors des opérations structurantes comme des fusions, acquisitions ou restructuration, mais son rôle soulève de nombreuses questions : quelles doivent être ses prérogatives lors du lancement de l’opération en particulier pour choisir le mode opératoire sans négliger les autres organes sociaux ? Comment prend-il en compte les différents intérêts en présence ? Son comportement est-il différent si l’opération est hostile ou amicale ? Comment peut-il optimiser l’efficacité de ces opérations pour la société et faut-il alors faire une distinction entre les opérations amicales et hostiles ? Comment peut-il réagir face à une procédure hostile ?
La seconde table-ronde a traité du lien entre «Opérations structurantes de l’entreprise et rôle des actionnaires».
Les actionnaires des entreprises visées jouent un rôle déterminant dans l’issue des offres publiques, parfois lancées sans l’assentiment du conseil d’administration de leur société. De même, les projets de fusion, proposées par les Conseils des deux sociétés concernées, doivent être approuvés par les actionnaires réunis en assemblée générale. D’autres opérations (prises de participations, acquisitions/cessions d’actifs) peuvent en revanche être initiées sans consultation des actionnaires. Ces restructurations ont cependant des conséquences pour les associés et génèrent parfois des conflits d’intérêts. Comment évaluer la valeur créée à l’occasion des opérations restructurantes ? Qui sont les « gagnants » et les « perdants » ? Comment protéger l’intérêt de l’ensemble des associés ?
C’est à toutes ces questions et à bien d’autres qu'a tenté de répondre ce 9ème Forum annuel de la recherche en gouvernance.