L’administrateur peut-il exprimer son désaccord à l’encontre d’une décision qui lui est soumise ?

Référence question N° 06 - L’administrateur peut-il exprimer son désaccord à l’encontre d’une décision qui lui est soumise ?

L’administrateur a un devoir d’expression qui peut effectivement le conduire à manifester son désaccord à l’occasion de la prise de certaines décisions. Dès lors, il doit veiller à ce que son désaccord ou ses réserves soient expressément et fidèlement consignés dans le procès-verbal de la réunion du conseil.
En effet, la responsabilité des administrateurs au sein du conseil d'administration étant solidaire, tous les administrateurs sont responsables par le seul fait qu'ils sont administrateurs. Un désaccord exprimé et motivé est donc le seul moyen pour un administrateur de s'exonérer de sa responsabilité dans l’hypothèse où la décision prise par le conseil entrainerait des conséquences dommageables et serait de nature à engager la responsabilité du conseil.
Dans les cas les plus graves, l'administrateur en désaccord avec les autres administrateurs doit en pratique se poser la question de l'opportunité de démissionner.