Dans le sens d’une moralisation des pratiques de la vie des affaires et pour répondre aux attentes de l’opinion publique ainsi qu’à celles du marché, les entreprises se dotent progressivement de codes de conduite et de chartes éthiques.

Ces codes s’appliquent à l’intérieur de l’entreprise ou du groupe, mais peuvent aussi concerner les rapports de celle ou celui-ci avec l’extérieur. Ils définissent les normes publiquement reconnues d’un comportement socialement responsable et renvoient, pour la plupart, au respect des clients, collaborateurs, actionnaires, partenaires publics ou privés et plus généralement de la société civile. Les codes d’éthique véhiculent les valeurs essentielles que l’entreprise entend respecter et certains vont jusqu’à comporter des références aux droits de l’homme.

A titre d’exemple, le code éthique du groupe Bouygues se décline autour de 10 principes :
- Application rigoureuse des lois, règlements et normes internes ;
- Respect des collaborateurs ;
- Honnêteté, équité et transparence ;
- Sincérité et fiabilité ;
- Respect des règles de la libre concurrence et rejet de la corruption ;
- Loyauté vis-à-vis de l’entreprise, notamment en évitant les conflits d’intérêts ;
- Esprit de solidarité ;
- Protection des actifs du Groupe ;
- Souci permanent de la qualité et du développement durable ;
- Neutralité politique de l’entreprise.