Publié dans la RFGE 16

Résumé

Les études de l’impact des IFRS sur la qualité de l’information financière produite pas les entreprises aboutissent à des résultats divergents. Certaines constatent que les IFRS en améliorent la qualité. D’autres considèrent que les IFRS offrent une trop grande latitude aux gestionnaires, ce qui menace la qualité de l’information. Ces divergences sont en partie dues à un problème d’endogénéité où il est  difficile de distinguer si la qualité de l’information dépend des normes elles-mêmes, de la façon dont elles sont appliquées ou de l’environnement institutionnel de gouvernance des entreprises.
Depuis l’adoption quasi-universelle des IFRS, les normes comptables sont en théorie uniformes d’un pays à l’autre et indépendantes des systèmes institutionnels nationaux. Cette étude tire parti du plan quasi-expérimental qu’offre ce contexte pour distinguer l’impact des systèmes légaux et politiques, jusque-là considérés comme principaux facteurs de qualité, de l’impact de la mise en application des normes  comptables sur la fiabilité de l’information financière des entreprises. Elle porte sur un échantillon de 4,807 sociétés cotées dans 30  pays, qui ont adopté les IFRS de façon obligatoire durant la période 2005-2008. Nos résultats montrent que, lorsque les normes comptables sont uniformes et exogènes aux institutions nationales, la qualité de l’information financière, telle que mesurée par la gestion des résultats, n’est pas influencée par les institutions légales et politiques comme le niveau de protection des investisseurs, la qualité de la gouvernance d’entreprise, l’interventionnisme politique dans l’économie et le développement du marché des capitaux.
Cependant, la richesse de l’environnement informationnel tel que mesurée par l’importance des médias et le suivi des analystes est significativement associée à la fiabilité de l’information. Finalement, une fois les IFRS adoptés, la façon dont les entreprises les appliquent est le principal facteur de qualité de l’information financière publiée par les entreprises.

Mots clés

FRS, mise en application, gestion des résultats, environnement légal, politique, informationnel, institutionnel

Code JEL

M41, M48, G38, F42