logo-Prix-IFA-

La conférences des lauréats du Prix IFA 2016 sera suivi de la Cérémonie de remise des Prix

Les 2 lauréats 2016 sont :

Corporate Governance and Firm Performance : The sustainability equation?

roudaut phd2bis-

Thèse de Sciences économiques, soutenue par M. ROUDAUT Gwenaël le 14 décembre 2015, au département d'économie de l’École Polytechnique, sous la direction du professeur Patricia Crifo.

Résumé de la thèse : afin de participer à une croissance durable de la société, les entreprises développent leur Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE). La gouvernance d'entreprise, et en particulier le conseil d'administration, jouent un rôle central en intégrant les objectifs environnementaux et sociaux dans la prise de décisions. Fondée sur le cas français, cette thèse analyse comment la gouvernance peut promouvoir la RSE au sein des entreprises. En premier, nous démontrons que les motivations la sous-tendant sont des leviers importants de sa prise en compte. En deuxième, nous étudions de manière théorique comment le conseil d'administration influence les performances de l'entreprise. En troisième, nous évaluons l'effet sur les performances de trois demandes RSE de la part des actionnaires, des parties prenantes et de la société : l'indépendance, la représentation des parties prenantes et la diversité au sein du conseil. Nous concluons sur des recommandations en termes de politiques publiques.

Biographie de l'auteur : ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de la rue d'Ulm en écologie et de l'Ecole des Ponts en environnement, Gwenael Roudaut a approfondi les questions de responsabilité sociale et environnementale et de gouvernance des entreprises au travers d'un doctorat en sciences économiques réalisé au département d'économie de l'Ecole Polytechnique sous la direction du professeur Patricia Crifo. Ses recherches théoriques et empiriques visent à comprendre de manière plus fine les mécanismes de gouvernance permettant de représenter les parties prenantes dans un objectifs de performances financières et extra-financières. Plus particulièrement, il s'intéresse au lien entre composition des conseils d'administration et performance ainsi qu'à l'évaluation des régulations volontaires et législatives en matière de gouvernance. Ingénieur des Ponts, des Eaux et des Forets, il est actuellement chargé de mission stratégique "sujets émergents" au ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer et chercheur associé au département d'économie de l'Ecole Polytechnique.

la société familiale cotée : l’exemple des sociétés chaebol coréennes

AKDsmall-

Thèse de Droit, soutenue par Mme Agnès RYO-HON KOH-DUBOIS le 14 décembre 2015 à L'université Panthéon-Assas Paris II, sous la direction du Professeur Jean- Christophe GALLOUX.

Résumé de la thèse : Les sociétés familiales sont les plus anciennes, les plus nombreuses et les plus
importantes de notre économie. Pourtant, elles ne font l’objet d’aucune définition légale et n’ont que rarement suscité l’intérêt du juriste. Nous avons donc cherché à caractériser la société familiale en nous intéressant plus particulièrement à certaines d’entre elles, les sociétés cotées sur le marché financier. La société cotée familiale combine deux univers, la famille et le marché, qui sont fondés sur des valeurs et des modes de fonctionnement diamétralement opposés. Cette opposition nous permet de mieux distinguer les spécificités, mais également les risques attachés aux sociétés familiales. C’est à travers
l’exemple des chaebol, des conglomérats familiaux coréens, que cette étude a été menée. L’analyse emprunte une méthode comparative où les sociétés chaebol sont opposées aux sociétés familiales françaises. Notre étude a permis de mettre en évidence l’impact du contrôle familial sur le fonctionnement de la société cotée. Elle souligne également l’échec relatif du transfert des normes américaines dans l’environnement coréen, confirmant ainsi la théorie de path dependence. Parallèlement, cette étude invite à réfléchir sur la réception possible du droit français, plus proche de la réalité coréenne.

Biographie de l'auteur : Agnès Ryo-Hon KOH-DUBOIS est docteur en droit privé de l’Université Panthéon-Assas Paris II. Elle a écrit sa thèse sur « la société familiale cotée : l’exemple des sociétés chaebol coréennes » sous la direction du Professeur Jean-Christophe Galloux. Durant son doctorat elle a obtenu une allocation de recherche et elle a rejoint l’équipe de recherche de l’Institut de droit comparé de l’Université Paris II dirigé par le Professeur Louis Vogel. Elle a également travaillé  au sein du département droit des sociétés de cabinets d’avocats et en tant que vacataire chargé d’enseignement en droit des sociétés à l’Université Panthéon-Assas Paris II. Agnès Ryo-Hon KOH-DUBOIS est également diplômée d’un LL.M. de l’Université de Californie de Berkeley (2014) et lauréate de la bourse Fulbright (promotion 2013-2014) ainsi que de la bourse de la Korea Foundation (2008).

Le Club recherche IFA vous donne rendez-vous le 6 octobre 2016 de 17h30 à 19h à la CCI Paris Ile de France pour venir écouter les deux Lauréats qui présenteront leur travaux de recherche. Pensez à vous inscrire !

Témoignages des anciens Lauréats du Prix de la recherche en gouvernance

THIBAULTDOUVILLE-

''Le 11 décembre 2013, j’ai soutenu une thèse de doctorat intitulée « les conflits d’intérêts en droit privé ». Sur les conseils de l’un des membres de mon jury de soutenance, j’ai fait acte de candidature au prix de thèse organisé par l’Institut français des administrateurs. À la suite du processus de sélection, j’ai eu l’honneur d'obtenir en octobre 2014 le grand prix de la recherche en matière de gouvernance de l’IFA. J’ai ainsi pu faire connaître mon travail de recherche à la communauté scientifique et professionnelle intéressée par les questions de gouvernance. Ce prix m’a également permis de faire publier ma thèse (parue en décembre 2014 dans la collection de l’Institut Varenne - LGDJ/Lextenso). Mais le prix de la recherche en matière de gouvernance ne s’arrête pas là : il est bien plus qu'un prix de thèse. L’IFA cherche en effet à valoriser les travaux des lauréats en les associant à ses travaux, ce qui permet, en retour, de prolonger sa propre réflexion au travers d’échanges stimulant avec les acteurs français de la gouvernance . J’ai ainsi eu l’opportunité de rejoindre l’IFA en tant que membre et d’être désigné en qualité de rapporteur de la commission ad hoc chargée de mettre à jour le guide de la gouvernance à l'usage des investisseurs dirigée par Mme Marie-Ange Andrieux, présidente de la commission internationale. Par tous ses aspects, le prix de thèse de l’IFA se distingue de tous les autres et les jeunes chercheurs dont les travaux contribuent à nourrir et à renouveler la pensée en matière de gouvernance ont tout intérêt à faire acte de candidature.''

iallemand-

A l'occasion de la remise du prix 2010, Isabelle ALLEMAND nous a fait le plaisir de partager son parcours depuis un an et nous a relaté avec beaucoup de pragmatisme ce que le Prix lui a apporté dans sa vie professionnelle et essentiellement comment il lui a ouvert des portes du monde de l'entreprise.

natdel-

A l'occasion du prix 2011 c'était au tour de Nathalie DEL VECCHIO d'apporter son témoignage et de souligner l'intérêt du Prix IFA pour les jeunes chercheurs et les retombées positives dans le déroulement de leurs carrières professionnelles.

Lors du prix 2012 c'est Jean-Baptiste Poule qui a apporté son témoignage et souligné l'intérêt du Prix IFA pour les jeunes chercheurs et notamment l'occasion qui lui a été offerte de participer activement aux travaux de l'IFA sur le Comply or Explain, thème sur lequel portait sa thèse.