L'actu IFA de la gouvernance - semaine 39 (du 25/09 au 01/10/2017)

 

1- Nominations et mouvements

 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

 

2- L'Actu de la semaine
(Exceptionnellement en accès libre cette semaine pour les non adhérents de l'IFA
 

Les bonnes pratiques pour mettre en œuvre la loi Sapin II
Le Medef a publié cette semaine, en collaboration avec d’autres acteurs, un guide des bonnes pratiques à destination des entreprises afin de les aider à mettre en place le dispositif anti-corruption prévu par la loi Sapin II. Les entreprises peinent encore à mettre en œuvre les dispositions de la loi Sapin II pourtant obligatoires depuis le 1er juin dernier. Face à ce manque de moyens et de directives, le Medef avec la contribution d’ICC France, de l’Ifaci, de l’AFJE et du Cercle d’éthique des affaires, propose un guide des bonnes pratiques composé de 17 fiches. Dans un premier temps, l’entreprise doit susciter la prise de conscience de ses collaborateurs et entraîner leur adhésion à cette nouvelle culture « conformité ». Pour cela des formations sont indispensables. Elles peuvent prendre n’importe quelle forme tant qu’elles visent tous les salariés. D’autant que l’entreprise est tenue de contrôler périodiquement le bon respect de ces prérogatives. Un suivi doit être effectué, par exemple sous forme de reporting, et des ajustements peuvent être engagés afin de tenir compte de l’évolution des risques de la société.
Les Echos – Le 29/09/2017
Retrouver le guide du Medef dans la section 4) « Rapports, études, guides, etc. »

Les activistes bouleversent les relations avec les actionnaires
Activistes, gestion passive, réglementation... La vie des responsables des relations investisseurs (RI) est loin d'être un fleuve tranquille, selon le sondage réalisé par Citigate Dewe Rogerson auprès de 224 responsables de RI dans 34 pays. « Ils doivent s'adapter à un environnement en permanente mutation », constate Antoine Denry, codirigeant France de l'agence de communication.
Les activistes sont notamment au coeur de leurs préoccupations. Et pour cause, une étude de Morgan Stanley montre que, en cinq ans, les campagnes activistes ont doublé en Europe (119 entre juillet 2016 et juin 2017), avec des cibles prestigieuses comme Safran, Casino ou Nestlé. Même si l'on est encore loin de l'ampleur du phénomène aux Etats-Unis (327 en un an), l'irruption d'activistes aux manières parfois peu orthodoxes pose un vrai défi aux RI.
Les Echos – Le 02/10/017

Prix de l'entreprise familiale décerné à PROMAN pour la région PACA
Le cabinet d'audit Ernst &Young a attribué le 26 septembre dernier le prix de l'entreprise familiale à PROMAN pour la région PACA. A travers ce prix, la société a été récompensée pour sa « stratégie pérenne encadrée par des valeurs et une gouvernance transparente » mais aussi pour le management et la vision de son dirigeant. Un honneur que Roland Gomez accueille avec humilité : « En bientôt 30 ans de carrière nous avons reçu plusieurs prix, mais celui-ci a un goût particulier car Proman est une entreprise doublement familiale. Tout d'abord parce que mon fils en prend aujourd'hui les rennes mais aussi parce que les salariés de l'entreprise font partie de la famille Proman, ils sont des acteurs de cette réussite. »
tpbm – Le 02/10/2017

Analyse d'un processus de transition
Succéder à un numéro un emblématique n'est pas une sinécure. Etonnamment, ceci est particulièrement vrai lorsque tout se passe à merveille et qu'un PDG apprécié comme Dara Khosrowshahi quitte Expedia pour rejoindre une société très en vue comme Uber. Son successeur, Mark Okerstrom, peut avoir l'impression - et peut-être la certitude - de se trouver sur une voie sans issue. Si tout se passe bien chez Expedia, Inc., le mérite reviendra au prédécesseur « qui a jeté les bases d'une réussite durable ». Mais si les choses tournent mal, alors il ne sera pas clairement perçu comme l'homme à la hauteur de la situation.
Les Echos Executives – Le 02/10/2017

Informatica veut simplifier la mise en conformité au RGPD européen
Avec Compliance Data Lake, Informatica appuie la mise en conformité des données européennes à coup d’intelligence artificielle. Avec l’arrivée du RGPD ou Règlement général sur la protection des données (GDPR en anglais), les fournisseurs affutent leurs solutions pour aider les entreprises européennes à se mettre en conformité d’ici l’échéance fixée au 25 mai 2018. Informatica a profité de sa Strata Data Conference 2017 à New York cette semaine pour présenter Informatica Compliance Data Lake. Cette solution s’inscrit comme une nouvelle architecture pour gérer les montagnes (ou lac) de données de bout-en-bout afin de créer des rapports de conformité et permettre à l’entreprise de vérifier sa situation face à la réglementation en vigueur. Rappelons que celle-ci vise, globalement, à assurer la protection des données personnelles des utilisateurs, que ces données soient gérées par l’organisation concernée ou ses partenaires et sous-traitants. La suppression de données à la demande ou la déclaration en cas de pertes, fuite ou attaque, font également parti des règles à appliquer. Les entreprises qui s’y soustrairont risquent une amende pouvant s’élever à 4% de leur chiffre d’affaires mondial.
Silicon – Le 29/09/2017

 

3- La gouvernance dans le monde

 

Accès réservé aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

 

4 - Rapports, études, guides, etc.

 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

 

5 - La recherche en gouvernance

 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

Consultez toutes les "Actu IFA de la gouvernance" !