Publication du "Women in the Boardroom: A global perspective " par Deloitte

Place des femmes dans les conseils d'administration : la France et la Norvège en tête. Lu sur FocusRH

deloittewomeninboardroom-
Cette 4e édition de Women in the boardroom offre une perspective véritablement globale sur cet enjeu, grâce aux données collectées en Asie-Pacifique, Europe, Amérique du Nord et du Sud et en Afrique. 
Parmi les tendances observées :
  • Au niveau mondial, la représentation des femmes dans les conseils d’administration progresse, mais le nombre de femmes à leur tête reste faible. Elles occupent en moyenne 12 % des sièges de CA, tandis que le pourcentage chute à 4 % lorsqu’il s’agit de la fonction de président.
  • Les femmes sont les plus présentes dans les conseils d’administration des pays européens, tout particulièrement en Norvège (36,7 %). La France arrive en deuxième position (29,9 %), suivie par la Suède (24,4 %) et l’Italie (22,3 %).
  • C’est en Italie que les femmes présidentes de conseils d’administration sont les plus répandues (22,2 %). La Norvège (18,2 %) et l’Autriche (9,1 %) sont aussi sur le podium. En revanche, la France enregistre un résultat en baisse par rapport à 2014 : au 1er avril 2015, seuls 2,5 % des présidents de CA étaient des présidentes, contre 3,4 % l’année précédente.
  • En France, la loi d’août 2014 pour l’égalité réelle entre les hommes et les femmes (en complément de la Copé-Zimmermann de 2011), a fixé un objectif de 40 % de taux de féminisation du CA pour les entreprises de plus de 500 salariés. Cette disposition sera effective à compter du 1er janvier 2017. Les ETI auront jusqu’à 2020 pour remplir cette obligation.
  • Les pays des zones Amériques et Asie Pacifique sont ceux qui ont le moins progressé en termes de diversité, avec une moyenne 6 % de représentation féminine dans les conseils d’administration