henri-castries-

En introduction, Agnès Touraine, Présidente de l’IFA a rappelé les objectifs du cycle IFA Gouvernance et Stratégie, qui est de réfléchir et de promouvoir une gouvernance au service de la compétitivité des organisations.

La globalisation des échanges, la digitalisation, et l’accélération des transformations économiques et sociales accroissent la pression du court terme. Comment résister à la dictature du court terme ? Quel peut être le rôle du Conseil dans la construction et le maintien d’une vision de long terme ?

Henri de Castries a exposé la façon dont chez AXA le Conseil et l’équipe dirigeante ont engagé une réflexion prospective longue, à horizon 2030, qui consiste à essayer de comprendre comment évoluerait le monde. Souvent, les entreprises sont très bonnes dans l’anticipation de l’évolution de leur métier et de leur technologie, mais elles sous-estiment généralement l’importance de l’environnement macro-politique.

Or, celui-ci peut conduire à des bouleversements considérables qui peuvent complètement prendre à revers.

Chez Axa, il existe un «risk appetite framework», issu de cette réflexion prospective, qui est décliné de façon très attentive dans l’ensemble des entités du Groupe….