L'IFA a établi, dès sa création, une Charte de déontologie de l'administrateur qui définit les principales qualités et l'éthique attendues de tout administrateur dans l'exercice de ses fonctions.
L’administrateur doit principalement défendre les intérêts de l’ensemble des actionnaires tout en tenant compte des attentes des autres parties prenantes. Il exerce ses fonctions avec indépendance, intégrité, loyauté et professionnalisme. Il a le devoir d’exprimer ses interrogations et opinions de manière claire et ferme et d’alerter le conseil d’éventuels risques pour l’intérêt de la société. L’administrateur évite les conflits entre ses propres intérêts et l’intérêt social en s’abstenant de participer aux débats ou à toute décision relative au domaine intéressé. Par ailleurs cette Charte indique qu’il s’engage à consacrer à ses fonctions le temps et l’attention nécessaires et à participer aux réunions avec assiduité. Il contribue à la collégialité et à l’efficacité des travaux du conseil et de ses comités. Si besoin, il interroge les principaux dirigeants pour obtenir les éléments qu’il estime indispensables pour délibérer en toute connaissance de cause.

La charte de déontologie n’est pas exhaustive et doit être adaptée selon les spécificités de chaque entreprise. Elle peut par ailleurs être intégrée au règlement intérieur du conseil.