Parmi les autres personnes susceptibles d’intervenir à la table du conseil au nom de l’État dans les entreprises publiques, le commissaire du Gouvernement a pour mission de représenter la tutelle « technique » et de veiller à l’application de la loi par le conseil. Cette fonction suscite chez beaucoup des interrogations que vient renforcer sa disparition dans de grandes entreprises telles qu’EDF. Pour d’autres, la fonction conserve un certain intérêt, en particulier pour éclairer le conseil sur les projets du Gouvernement dans ce secteur et d’éventuelles modifications de l’environnement législatif et réglementaire, et transmettre en retour le point de vue de l’entreprise sur ces projets. La création d’autorités administratives indépendantes telles que l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes, relativise cet intérêt.