Il peut advenir qu’un dirigeant en activité soit désigné comme administrateur en raison de sa fonction afin d’éviter de priver le conseil de sa contribution escomptée. Par ailleurs, un ancien dirigeant peut jouer le rôle de « sage ». Mais ceci n’est en rien automatique et chaque situation doit être examinée au cas par cas.