lofti-

Lofti KAROUI a reçu le PRIX SPECIAL DU JURY DU PRIX IFA 2010 de la recherche en gouvernance pour sa thèse en Sciences de Gestion "LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DANS LES PME : SES RÔLES, SON IMPLICATION ET SES FORMES D’ACTIVATION", soutenue le 06 octobre 2009 à l’Université Paris Dauphine, sous la direction de Bernard de Montmorillon, Professeur à l’Université Dauphine. 

Pour contacter l'auteur :  lotfi.karoui@groupe-esc-troyes.com

Récemment, la recherche sur la gouvernance des PME a connu un développement notable. Néanmoins, la conceptualisation du conseil d’administration (CA) et de ses rôles, souffre encore des syndromes de l’indépendance et de l’universalisme. Ces derniers, promus par la théorie de l’agence et les codes de bonnes pratiques, ont été initialement conçu pour les grandes firmes. Il s’en suit une attention excessive portée
sur le rôle de contrôle au détriment des autres rôles. Basée sur l’étude de 123 entreprises, notre thèse propose de dépasser la vision du CA comme un mécanisme de gestion des conflits d’intérêt en le considérant comme un moyen de renforcer la direction générale des entreprises par l’apport de compétences et de connaissances. 
Nos résultats suggère, en effet, certaines spécificités de la gouvernance des PME et montrent l’importance des connaissances et des compétences collectives disponibles au sein du CA. Celles-ci apparaissent comme le déterminant principal de son implication dans ses différents rôles. Elle permet d’identifier six formes d’activation et propose que chaque forme correspondrait à un niveau donnée de complexité de l’environnement.

Mots clés : Gouvernance d’entreprise, Conseil d’administration, Rôles, Activation, PME