Gouvernance, Ressources Humaines et Performance

Nouvelles obligations issues de l’Accord National Interprofessionnel, transformation numérique, problématiques ressources humaines encore peu abordées dans les Conseils…

RHetC2014-

La prise en compte de ces sujets a amené l’IFA à se pencher sur le thème « Gouvernance, Ressources Humaines et Performances », pour apporter une réponse concrète à certaines questions : comment renforcer l’efficacité du travail entre administrateurs et DRH ? Comment les enjeux, essentiels dans la performance de l’entreprise, sont-ils intégrés dans les discussions des Conseils d’Administration ? Etc.


Le rapport de l’IFA aujourd’hui publié recense les bonnes pratiques visant à renforcer l’efficacité des relations de travail entre administrateurs et DRH.

Pour l’Institut Français des Administrateurs, les enjeux Ressources Humaines se focalisent sur trois priorités.
En premier lieu, la gestion des talents dans le monde mondialisé et digital : outre les pénuries de talents signalés par les entreprises dans certaines zones du globe , la généralisation du digital change fondamentalement la nature de travail et introduit de nouvelles formes de collaboration auxquelles les entreprises doivent s’adapter.

En second lieu, l’engagement de chaque salarié qui est vu comme un accélérateur de performance : certaines recherches confirment que le lien d‘appartenance qui se crée entre les salariés et l’entreprise - un véritable engagement - augmente la marge opérationnelle de celle-ci.

Enfin, le leadership qui doit développer la fidélisation et l’engagement des collaborateurs. La qualité de ce leadership doit d’ailleurs d’abord se concrétiser au sein de l’équipe dirigeante avec laquelle le Conseil est en relation régulière.

Que ce soit sur les sujets RH à traiter régulièrement en séance du Conseil ou dans des moments dits « critiques », le rôle du Président du Conseil (garant de la prise en compte des sujets RH au sein du Conseil), ou la place de la fonction RH dans l’entreprise, le groupe de travail de l’IFA énonce dix bonnes pratiques à promouvoir pour permettre aux Conseils et aux DRH de jouer leurs rôles.

number1-

Le Conseil s’assure que les questions ressources humaines traitées dans les comités spécialisés sont rapportées et débattues en réunion de Conseil, particulièrement celles relatives à la population des dirigeants et personnes-clés, à la gestion des talents, au leadership et à l’engagement.

number2-

Le Conseil s’assure que la construction de la stratégie et la cartographie des risques intègrent la totalité des sujets ressources humaines.

number3-

Chaque année, les comités examinent le plan de succession des dirigeants et fonctions-clés de l’organisation et la situation des populations-clés. Ils veillent à informer le Conseil de leurs travaux.

number4-

En cas d’opération structurante, le Conseil s’assure que les questions RH sont intégrées aux due diligences. Il suit avec vigilance l’ensemble des thématiques ressources humaines, financières et non-financières, au fur et à mesure de l’avancement de l’opération.

number5-

Le Conseil veille à intégrer des administrateurs, indépendants ou non, ayant une réelle expérience de développement des Ressources Humaines.

number6-

Les nouveaux administrateurs rencontrent le DRH, comme d’autres dirigeants, lors de leur parcours d’intégration.

number7-

Lors des travaux sur la stratégie, les opérations structurantes et l’examen des résultats, le Conseil donne la parole au DRH sur les enjeux RH ainsi que sur les audits sociaux.

number8-

Le DRH fait preuve de distance et d’indépendance d’esprit quand il aborde en comités des sujets relatifs aux dirigeants de son organisation.

number9-

Le DRH explique et communique aux administrateurs la cohérence des politiques ressources humaines et leur articulation avec les enjeux de l’entreprise.

number10-

Le DRH informe complètement le Conseil sur les problématiques et risques ressources humaines de son organisation, notamment lors des moments critiques.