Depuis la loi NRE de 2001 jusqu’à celle de Sapin II de 2016, les travaux sur la réputation et l’éthique de l’entreprise se développent. Mais, doit on piloter la réputation de son entreprise ? Et si oui, quels domaines sont concernés et une gouvernance adaptée est-elle suffisante ? Quels sont les enjeux en matière de communication financière, de RSE, voire de marque employeur ? Existe-t-il des bonnes pratiques pour améliorer la transparence, la maitrise des facteurs risques ou des conflits d’intérêts ? Comment les calibrer avec le développement de l’entreprise? L’éthique d’une entreprise n’est-elle pas le socle suffisant d’une bonne réputation ?