Composition des conseils du CAC 40 post AG - résultats du 1er baromètre IFA – Ethics & Boards

Mandats, dissociation des fonctions, comités, indépendance, taux d’assiduité, jetons de présence, compétences fonctionnelles et sectorielles, l’IFA et Ethics & Boards publient le premier baromètre de la composition des conseils du CAC 40 à l’issue des assemblées générales 2018 et font le point sur la composition, le fonctionnement et les compétences des conseils du CAC 40, avec une mise en perspective internationale.

enteteIFA EB-

Les points clés de la composition des conseils du CAC 40 post AG 2018 sont les suivants : 

  • Le nombre d’administrateurs du CAC 40 s’élève à 479 personnes, pour 543 mandats. Le taux de cumul des mandats intra-indice est  faible, près de 90 % des administrateurs n’ayant qu’un seul mandat. 
  • Les nominations, ratifications, renouvellements de mandats ont été approuvés massivement avec un taux de 94% lors des AG. 
  • La taille moyenne des conseils -13,6 personnes - est adaptée aux débats et aux 4 missions principales du conseil (stratégie, nominations, contrôle, information). 
  • La moyenne d’âge est de 59,4 ans. L’ancienneté moyenne dans le mandat est de 5 ans.
  • 21 conseils, soit un peu plus de la moitié, sont en fonctions fusionnées président- directeur général.
  • Les administrateurs indépendants sont en grand nombre avec 68,2% d’administrateurs indépendants en moyenne dans les conseils.
  • Des administrateurs représentant les  salariés et/ou salariés actionnaires sont présents dans plus de 70 % des conseils.
  • Les femmes représentent maintenant 42,5 % des administrateurs. La loi Copé Zimmermann a eu un impact significatif.
  • Les compétences fonctionnelles nouvelles (technologie et digital, entrepreneuriat, RH, RSE) émergent mais sont encore sous-représentées.  

En ce qui concerne le fonctionnement des conseils du CAC 40 post AG 2018, on note que : 

  • Le temps passé et l’assiduité sont importants, avec en moyenne  de 9 réunions de conseil par an, hors réunions de comités et un taux d’assiduité de plus de 93%. 
  • Les jetons de présence de base théorique (avant prélèvements sociaux et acompte ou retenue à la source et hors travail en comité) s’élèvent à  56,6 K€. 
  • Les résolutions « say on pay » sur la rémunération des CEO ont été votées à 86% (ex-Ante)et 85% (ex-Post). 

Enfin les comparaisons internationales du baromètre montrent que les entreprises du CAC 40 se placent au meilleur niveau international, que ce soit en termes d’indépendance, de diversité ou d’équilibre des pouvoirs. 

Les conseils des entreprises françaises sont notamment dans le peloton de tête en matière de diversité internationale, avec 39% d’extranationaux. 

Selon Agnès Touraine, présidente de l’Institut Français des Administrateurs et Floriane de Saint- Pierre, présidente d’Ethics & Boards «Les résultats de ce premier baromètre montrent que la France peut devenir un modèle de gouvernance à l’international ». 

Intégralité des résultats sur demande.