L'actu IFA de la gouvernance - semaine 37 (du 10/09/2018 au 16/09/2018)

 

1- Nominations et mouvements

 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

 

2- L'actu presse 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

Transparence des rémunérations : Bercy moins ambitieux que prévu
Bercy a fait adopter un amendement à la loi Pacte beaucoup moins contraignant que ce que prévoyaient les députés de la majorité sur la transparence des salaires dans les grandes entreprises. En fin de compte, l'amendement adopté prévoit la publication du salaire moyen dans l'entreprise, hors rémunérations des dirigeants. « Ce qui est intéressant, c'est de savoir quelle est la moyenne des salaires, hors dirigeants [...] pour voir s'il y a un écart trop important », a justifié le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, qui assistait aux débats en commission, pour faire adopter cet amendement plutôt que celui de M. Orphelin. {…} Les députés de la majorité sont aussi restés sur leur faim sur d'autres sujets du chapitre 3 de  la loi Pacte . Par exemple le nombre d'administrateurs salariés pouvant siéger dans les conseils d'administration des grandes entreprises. Alors que le rapport Notat-Senard recommandait d'introduire un 3e administrateur salarié dans les conseils de plus de 12 membres, cet amendement a été retiré en commission et devrait refaire surface en séance. (…)
Les Echos, le 17/09/2018 : https://www.lesechos.fr/economie-france/social/0302261575086-transparence-des-remunerations-bercy-moins-ambitieux-que-prevu-2205443.php 

Pourquoi la RSE devient incontournable pour fixer la rémunération des dirigeants
La polémique autour des indemnités de départ de l’ex-PDG de Carrefour, Georges Plassat, ne restera pas sans suite. En effet, l’Association française des entreprises privées (Afep) et l’organisation patronale Medef ont décidé de renforcer leur code commun de bonne conduite sur plusieurs points, en particulier la rémunération des dirigeants. Les deux organisations recommandent notamment d’intégrer plusieurs critères de RSE, mis en avant dans la loi PACTE, dans la détermination de la rémunération variable des dirigeants.
La rémunération variable correspond aux primes versées aux dirigeants sur la base de critères de performance. Ces derniers peuvent reposer sur des mesures comptables (rentabilité des capitaux propres, EBTIDA…) et/ou boursières (rendement de l’action, performance relative de l’action par rapport à l’indice boursier…). Toutefois, ces mesures peuvent faire l’objet de plusieurs critiques. La rémunération des dirigeants peut en effet prendre de la valeur à la suite d’une hausse du cours, lorsque les marchés d’actions sont dans une période haussière, sans que les dirigeants ne soient en rien responsables de cette hausse. (…)
The Conversation, le 13/09/2018 : https://theconversation.com/pourquoi-la-rse-devient-incontournable-pour-fixer-la-remuneration-des-dirigeants-101075?utm_source=twitter&utm_medium=twitterbutton

L'AMF autorise BlackRock à créer une société de gestion alternative en France
L'américain BlackRock a annoncé jeudi avoir reçu le feu vert de l'Autorité des marchés financiers (AMF) pour créer une société de gestion alternative en France. Le numéro un mondial de la gestion d'actifs et des fonds indiciels cotés (ETF), dont L'Agefi avait révélé les intentions en mai dernier, souhaite renforcer ses activités dans l'Hexagone dans la perspective de la sortie l'an prochain du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit). Alors que BlackRock, qui n'avait jusqu'à présent qu'une succursale commerciale en France, fête ce soir ses 30 ans de présence dans l'Hexagone, la création de cette société «s'inscrit dans notre stratégie de croissance de notre activité de gestion alternative et dans nos efforts de développement d'une plate-forme différenciée au service de nos clients dans le monde entier, et en particulier en France», explique BlackRock dans un communiqué. C'est depuis Paris, où il a recruté plusieurs dirigeants expérimentés, que le groupe américain compte piloter sa stratégie d'expansion en France, en Belgique et au Luxembourg. En vue du Brexit, qui privera les établissements financiers basés à Londres du passeport européen nécessaire à leur activité au sein du marché unique, les autorités françaises bataillent pour essayer d'attirer en France les financiers londoniens.
L’Agefi, le 13/09/2018 : http://www.agefi.fr/asset-management/actualites/quotidien/20180913/l-amf-autorise-blackrock-a-creer-societe-gestion-255994?utm_source=newsletter&utm_medium=quotidienne_11h&utm_campaign=14092018 

Des conseils d'administration plus jeunes et plus diversifiés qu'avant
Conséquence de la féminisation des conseils d'administration des entreprises tricolores : ils se rajeunissent, selon l'étude annuelle du cabinet de chasseurs de têtes Russell Reynolds. L'âge moyen des nouveaux administrateurs est de 56 ans, quand celui des sortants s'élève à 64 ans. Parmi les nouveautés du cru 2017-2018, la part des administrateurs digitaux est en progression (+ 30%) et leur profil évolue. Ceux qui ont œuvré à la transformation digitale d'une entreprise sont prisés. Alors que la loi Pacte prévoit d'en augmenter le nombre, la part des administrateurs salariés est déjà à la hausse. Corollaire, la taille des conseils se réduisant pour plus d'efficacité (en moyenne 13,8 administrateurs pour les entreprises du CAC 40), le nombre des membres issus de direction générale est en chute (…)
Le Figaro, le 11/09/2018 : http://www.lefigaro.fr/societes/2018/09/11/20005-20180911ARTFIG00069-des-conseils-d-administration-plus-jeunes-et-plus-diversifies-qu-avant.php 

Ces femmes que les conseils courtisent
« Trouvez-m'en une, et vite. » Ce mot d'ordre, les chasseurs de têtes l'ont beaucoup entendu il y a des années par des conseils d'administration en quête de femmes à tout prix pour répondre aux obligations de la loi Copé Zimmerman . Ce n'est plus le cas aujourd'hui dans les groupes du CAC 40. L'objectif des 40 % de femmes dans les conseils a été atteint. Pour la première fois, cette année, dans les conseils d'administrations, selon le Board Index de Spencer Stuart, il y a eu plus de femmes sortantes (15) qu'entrantes (12), signe que la France arrive à la vitesse de croisière en termes de renouvellement. Il n'y a donc plus de pression. « Aujourd'hui, les critères de sélection sont les mêmes pour les hommes et pour les femmes. Dans tous les cas, ce qui prime c'est la pertinence de l'expérience : il faut que le nouvel administrateur apporte une vraie valeur ajoutée au conseil. Et dans un deuxième temps, ce qui importe c'est la personnalité. Le candidat ou la candidate doit savoir faire entendre sa voix de façon efficace », explique Bertrand Richard (…)
Les Echos, le 11/09/2018 : https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0302216664589-ces-femmes-que-les-conseils-courtisent-2204020.php 

Le board, ce garde fou de la gestion de crise
À la tête des entreprises, les crises de gouvernance sont monnaie courante depuis quelques décennies. La gouvernance est mise sur la sellette dès que la performance dérape ou que le contexte échappe à l'entreprise. Le plus souvent, force est de constater que la faute de gouvernance revient au dirigeant, jugé seul responsable de l'échec ; ce qui constitue à la fois une erreur d'appréciation et une erreur stratégique. En effet, au sein même de la gouvernance, le dirigeant n'est pas seul à bord, il peut et doit compter sur l'appui de son conseil d'administration et/ou de surveillance - composé d'administrateurs mandataires sociaux - que nous appellerons "board". Véritable garde-fou de la gestion de crise, le board bénéficie de multiples atouts pour prévenir, limiter et gérer les crises. (…)
Les Echos, le 14/09/2018 : https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-186719-opinion-le-board-ce-garde-fou-de-la-gestion-de-crise-2205161.php 

 

3 - Réglementation

 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

 

4 - EcoDa

 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

 

5 - Rapport, étude, guide, etc.

 

Accès réservés aux membres de l'IFA - Détails disponibles après connexion.

Consultez toutes les "Actu IFA de la gouvernance" !