Alors que la loi PACTE, renforce la présence des administrateurs salariés dans les conseils des grandes entreprises, double leurs droits à la formation et étend aux sociétés non cotées l’obligation d’élire des administrateurs représentants les salariés actionnaires, l’IFA souhaite revenir sur la place et les moyens d’action dont dispose aujourd’hui les administrateurs salariés en France. Les nouvelles mesures en faveur d’une meilleure représentation des salariés dans la gouvernance sont-elles satisfaisantes ? Qu’en est-il des modèles de codétermination pratiqués dans le nord de l’Europe ?

Forum2019Image-

Les comptes rendus du Club