Vidéo intégrale de la journée accessible après connexion !

La 15ème édition de la Journée Annuelle des Administrateurs (J2A) du 17 octobre dernier, en partenariat avec PwC(1), a rappelé les enjeux majeurs de la gouvernance pour demain et la nécessité de l’adapter aux nouvelles mutations sociales, politiques et technologiques. La loi PACTE, qui introduit les notions de raison d’être et d’intérêt social, a été un élément important. 

Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia et Président de l’Institut de l’entreprise a ouvert cette journée et a notamment déclaré que la raison d’être doit servir de ligne d’horizon pour les parties prenantes et de boussole pour définir les stratégies et les politiques de l’entreprise.

Six défis majeurs ont ensuite été présentés par des experts : la mondialisation, la cybersécurité & l’intelligence artificielle, l’activisme, le modèle agile, le capitalisme vert et l’éthique.

La table-ronde sur l’objet social de l’entreprise a largement permis de débattre sur la loi PACTE. Des similitudes entre les systèmes de gouvernance des pays européens ont été démontrées et un débat important s’est engagé sur la prise en compte des parties prenantes et le partage de la valeur en Europe. 

La troisième édition du baromètre IFA - Ethics & Boards sur la composition des conseils du SBF 120, avec pour la première fois des comparaisons internationales, a démontré que la gouvernance française est désormais au meilleur niveau mondial. Les conseils français sont parmi les plus assidus et diversifiés aussi bien en termes de genres, de compétences, de représentation des administrateurs salariés que de moyenne d’âge. 

La table-ronde consacrée à la gouvernance des PME/ETI a mis en exergue l’importance pour les entrepreneurs d’être accompagnés par un conseil d’administration afin de construire une stratégie de croissance et permettre le développement de la  gouvernance des entreprises familiales. 

La J2A 2018 s’est clôturée par la remise du prix IFA de la recherche en gouvernance qui a récompensé l’article « La sanction des délibérations adoptées par un conseil d’administration irrégulièrement composé ».

Avec des intervenants de haut niveau qui ont partagé leurs convictions sur le monde de demain, une audience de plus de 350 personnes, une couverture importante dans les médias et dans la sphère digitale, cette journée a été un franc succès et a démontré l’importance d’une gouvernance au service de la compétitivité. 

(1) Retrouvez les trois publications de notre partenaire distribuées à l’occasion de cette journée : 
European Private Business Survey 2018
PWC –CEO- Survey-report-2018  
- Family business survey-générique