La norme IFRS 16 est désormais en vigueur depuis plusieurs mois et les premiers chiffres consolidés incluant IFRS 16 ont été établis. Au-delà de la production de ces chiffres, cette nouvelle norme implique, entre autres, des modifications profondes dans les processus budgétaires et notamment dans la façon de conduire les tests de dépréciation mais aussi dans la façon d’évaluer les entreprises. Les indicateurs de communication financière utilisés par les sociétés doivent également, bien souvent, être repensés.

Les experts de KPMG vous donneront les clés pour bien comprendre les impacts de ces changements et vous fournir de nouvelles grilles de lecture.


Les intervenants

Nils Bouilleret, Senior Manager KPMG Corporate Finance, Evaluation et modélisation financière

Chez KPMG depuis 2006, Nils Bouilleret est intervenu sur des missions d’audit auprès d’acteurs majeurs du secteur industriel avant de rejoindre en 2017 le département Evaluation et modélisation financière. Dans le cadre de ses missions d’audit auprès de groupes français et internationaux, cotés et non cotés, il a acquis une solide expérience des normes comptables et une expérience notable en matière de revue des tests de dépréciation d’actifs dans le cadre de l’audit de comptes consolidés et en matière d’allocation de prix d’acquisition dans le cadre de regroupement d’entreprises. Il intervient désormais auprès de groupe français, cotés et non cotés, dans le cadre de mission d’évaluation d’entreprise et d’actifs incorporels dans des contextes transactionnels, comptables ou fiscaux. Il animes des formations internes sur les thèmes de l’évaluation dans des contextes comptables.

 

Camille Martin, Senior Manager Global Assurance, Normes comptables et Reporting

Chez KPMG depuis 2009, Camille Martin est intervenue sur des missions d’audit et de conseil auprès de grands groupes industriels et commerciaux. Elle s’est investie sur les problématiques d’application des normes comptables et plus particulièrement sur les enjeux des normes IFRS15 sur le chiffre d’affaires et IFRS16 sur les locations. Elle intervient également dans le cadre de conversions aux normes IFRS et de consultations dans le cadre de transactions complexes. Forte de cette expérience, elle développe et anime des formations sur ces sujets techniques.

 

Patrick Hubert Petit, Associé KPMG

Expert-comptable et Commissaire aux comptes, Patrick-Hubert Petit a une forte expérience d’audit de groupes cotés français. Il est actuellement Président, pour la France, de l’Audit Committee Institute dont il anime régulièrement  les conférences et tables rondes. Au sein de l’IFA, il participe aux travaux du Club des Présidents de comités d’audit et du Club de la Recherche en Gouvernance, ainsi qu’à l’animation du cycle des Ateliers de l’administrateur.Patrick-Hubert co-anime, par ailleurs, le ‘Professorship in International Corporate Governance’ créé par KPMG au sein de ESCP Europe.

webinar18012019-