Gouvernance Dissociée - Les conditions du succès

Cette publication est le fruit de la réflexion du groupe de travail IFA constitué à cet effet.

La dissociation des fonctions de président et de directeur général qui relève d’une décision du conseil d’administration ayant été choisie en 2018 par 59% des sociétés du SBF120, l’IFA propose à celles qui l’ont adoptée ou qui souhaitent l’adopter un ensemble de bonnes pratiques pour assurer un fonctionnement harmonieux.

Le groupe de travail, constitué à cet effet, a focalisé ses réflexions :

  • „ Sur les sociétés anonymes à conseil d’administration, quelle que soit la nature de leur actionnariat, à l’exclusion des sociétés en commandite par actions et des sociétés mutualistes ou coopératives. Beaucoup des recommandations qui suivent y pourront s’appliquer mutatis mutandisaux sociétés à conseil de surveillance et directoire.
  • Sur 4 sujets :

ƒ - Les raisons pour lesquelles adopter la dissociation
ƒ - Les dysfonctionnements qui peuvent se produire
ƒ - Les conditions de succès d’une dissociation efficace
ƒ - Les actions à mettre en œuvre pour prévenir les difficultés

  • „ Dans 4 situations d’adoption de la dissociation :

ƒ-  Pour elle-même
ƒ-  Pour conduire une succession
ƒ - Pour gérer une fusion
- ƒ Dans le cadre d’un actionnariat de contrôle