Les administrateurs salariés dans la gouvernance : une dynamique positive

Une participation des administrateurs salariés aux travaux des comités spécialisés est conseillée.

Des moyens équivalents à ceux des autres administrateurs sont mis à leur disposition, qui peuvent être étendus si un rôle particulier d’animation du dialogue est attendu de leur part.

Leur poste de travail doit être aménagé de manière compatible avec l’exercice plein du mandat.

Les administrateurs salariés doivent bénéficier d’une formation pour leur permettre d’accomplir leur mission de manière adéquate.

L’accueil et le suivi des administrateurs salariés par le comité des nominations sont recommandés

Les entreprises de taille intermédiaire peuvent désigner des administrateurs salariés de manière plus souple, en les cooptant dans le cadre du droit commun.

Les entreprises fortement présentes à l’international doivent engager une réflexion sur la représentation de leurs salariés hors de France.

Une attention particulière doit être portée à l’évolution du poste et de la carrière des administrateurs salariés.

La société doit favoriser la bonne tenue du processus de désignation, notamment en mettant à disposition les moyens nécessaires.

Une homogénéisation des statuts et des droits des administrateurs représentant les actionnaires salariés et élus par les salariés est souhaitable.

Pour développer l’actionnariat salarié, on veillera à conserver une fiscalité modérée de l’actionnariat salarié sous condition de détention.

La présence des administrateurs salariés doit s’inscrire dans une stratégie globale d’implication des salariés, en lien avec les dispositifs d’intéressement, d’actionnariat salarié et de dialogue social. Ils améliorent le processus de décision du conseil.

shopping
Commander ce document
Les administrateurs salariés dans la gouvernance : une dynamique positive
Tarif public
18,00 € TTC
Tarif adhérent
Adhérent premium
0,00 € TTC
Adhérent standard
0,00 € TTC

Commander

A consulter également