Panorama de la gouvernance EY Labrador 2013

Outre l’analyse des moyennes et des grandes capitalisations boursières (Midcaps et Bigcaps), le Panorama comporte une dimension internationale avec la prise en compte des données des 60 plus importantes capitalisations d’Allemagne, d’Italie et du Royaume-Uni.

  • La proportion d’administrateurs étrangers n’est pas à la hauteur de l’internationalisation des entreprises européennes. En effet, la part de ces administrateurs ne marque pas de progrès en 2013.
  • Le « rating gouvernance »* 2013 affiche une nette diminution des sociétés qui ne sont pas encore alignées avec les bonnes pratiques de gouvernance – celles dont le rating est « très faible » : elles ne sont plus que 13% en 2013 contre 16% en 2012 et 20% en 2011.
  • Le développement des comités supplémentaires, tels que le comité de gouvernance, le comité des risques (distinct du comité d’audit) et le comité d’éthique et/ou RSE, continue de progresser.  

A consulter également