AMRAE : Rôle de l'administrateur dans la maîtrise des risques

Actualités : #Gestion risques

Si la création d’un Comité des Risques distinct du Comité d’ Audit n’est pas obligatoire, elle peut être dictée par la complexité des risques à superviser par le Conseil, la nature des compétences à mobiliser et le secteur d’activité de l’entreprise. Pour autant, il convient d’organiser la répartition entre le Comité d’Audit et ce Comité, si le Conseil décide de le créer. Le Comité en charge du suivi des risques comprend au moins un membre spécialiste de la gestion des risques ; des formations à la maîtrise des risques sont proposées aux administrateurs membres du Comité. Le Comité en charge du suivi des risques rencontre au moins deux fois par an, et chaque fois que nécessaire, le Directeur des Risques.

Le positionnement de la Direction des Risques dans l’équipe de management de l’entreprise est à clarifier et à communiquer au sein de l’entreprise. Il doit lui permettre d’exercer sa fonction avec une certaine indépendance de vue et disposer des moyens nécessaires. Le Comité en charge du suivi des risques dispose d’un budget suffisant pour diligenter des missions indépendantes et complémentaires à celles menées par le management de l’entreprise. Le suivi des risques est mis régulièrement à l’ordre du jour des réunions du Conseil pour discussion et le cas échéant demande d’actions.

AMRAE : Rôle de l'administrateur dans la maîtrise des risques
shopping
Commander ce document
AMRAE : Rôle de l'administrateur dans la maîtrise des risques
Tarif public
18,00 € TTC
Adhérent premium
0,00 € TTC
Adhérent standard
0,00 € TTC

Commander

Devenez membre de l’IFA et acteur d’une gouvernance responsable :

  • Une newsletter hebdomadaire
  • Des contenus riches
  • Des événements de référence
  • Des commissions et des clubs pour porter la voix des administrateurs
  • Une plateforme d’offres de mandats
  • Des formations de qualité à des tarifs privilégiés